Un métier pas adéquat

Il y a exactement 10 ans, j’ai été voir un orienteur au Cégep. Aujourd’hui, j’ai décidé de lui écrire une lettre.

Cher orienteur,

Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi. Il y a 10 ans, fraîchement sorti du secondaire, je suis entré dans votre bureau le coeur rempli d’ambition, et j’en suis ressorti les rêves brisés. Ça ne vous rappelle rien? Minute, je vais nous remettre en contexte.

Pour les gens qui me connaissent aujourd’hui, il est important de mentionner qu’à l’époque je n’avais pas la confiance que j’ai acquis au fil des années. Lorsque j’ai terminé mon secondaire, j’étais très insécure et l’avenir me faisait peur. Je venais de quitter mon mode de vie qui était de faire rire les gens de ma classe en faisant toutes sortes de niaiseries pour celui de devoir choisir le métier que j’étais pour faire pendant les 40 prochaines années. Non seulement je n’étais pas prêt à prendre une décision d’une telle importance, mais je ne voulais pas quitter ce que j’aimais le plus : faire rire les autres.

J’ai donc décidé de prendre rendez-vous avec un orienteur au Cégep dans le but d’obtenir de l’aide. C’est à ce moment que je vous ai rencontré. Je ne sais pas si vous vous en souvenez car j’étais jeune, très jeune. Je devais porter des souliers de skate trop grands pas attachés, une casquette des Yankees rouge (pas car j’aime le baseball mais pour faire comme Fred Durst de Limp Bizkit) et un sac à dos Adidas. J’ai pris tout le courage que j’avais pour vous faire part de mes angoisses et vous parler de mon rêve : celui d’être humoriste et gagner ma vie à faire rire les gens.

Vous m’avez regardé d’un air hautain et vous m’avez dit d’un ton aussi sec que l’effet de manger un sandwish au brin de scie : « Humoriste n’est pas un métier normal et faire rire n’est pas une manière de gagner sa vie. De toute façon, ce n’est pas dans la liste des métiers que j’ai dans mon dépliant. Voici la liste des métiers ainsi qu’un questionnaire à répondre et nous trouverons quelque chose de plus adéquat ».

Quelque chose de plus adéquat? D’accord. Je vous ai écouté puisque j’avais 16 ans et vous aviez plus de diplômes que moi. Mais quand j’y repense, est-ce une manière d’être heureux dans la vie, de se contenter de ce qui est adéquat? Dans le film Titanic, Jack fonce pour atteindre la fille de ses rêves. Il ne se contente pas d’une femme « adéquate ».

J’ai rempli votre questionnaire et j’ai suivi vos conseils. J’ai passé deux ans au Cégep en étant le gars le plus malheureux du monde à me promener de programmes en programmes, sachant que ça ne me mènerait nul part ou du moins, à aucun endroit où mon bonheur s’y trouve. J’ai décidé de quitter le jour de ma fête, soit le 20 Janvier, juste avant de frôler une dépression.

En fait, la raison de ma lettre c’est que je vous écrit pour vous dire qu’aujourd’hui j’ai 27 ans. Je gagne ma vie en étant humoriste, même si ce n’est pas pour vous un métier adéquat. Je fais des centaines de spectacles par année et j’ai une série web qui est vue par des milliers de personnes.

Vous voulez en savoir plus? Cette semaine, j’ai même changé ma voiture. Je me suis acheté une Golf GTI 2011 noire toute équipée que j’ai payé 25 000$ one-shot cash de ma poche. Oui, ça rapporte, faire des « niaiseries ». J’ai même pris l’option des sièges en cuir chauffants pour se chauffer l’cul l’hiver, et j’ai même un lecteur DVD à l’intérieur avec écran tactile pour écouter des films en textant au volant.

J’habite à Montréal depuis plus de 5 ans et je ne manque sincèrement de rien. Je mange dans les restos plus souvent que je mange chez-moi, et je donne un pourboire de fou si j’ai envie de coucher avec la serveuse. Je vais donc répondre à la question qui vous trotte sûrement dans la tête. Non, je n’ai pas d’autres jobs que celle-ci. Vous pourrez donc ajouter « humoriste » à la liste des métiers dans votre fameux dépliant.

J’aimerais terminer en vous remerciant de m’avoir dit que ce métier était impossible. Car de me faire dire que je n’allais pas réussir, ça m’a juste poussé à vous prouver le contraire.

Sur ce, bon 9 à 5 dans votre bureau! Moi, j’m’en vais filmer des pranks en public.

Alex Roof, le gars qui n’a pas un métier adéquat.

P.S. J’aurais un message à ceux qui ont lu ce texte. Dans la vie, il ne faut pas toujours écouter les autres, il faut aussi savoir s’écouter soi-même et suivre ses intuitions. Il n’y a pas de mauvais chemin. Il y a seulement des chemins différents.

Un jour, vous pouvez avoir une idée en tête, aussi folle soit-elle, si vous y croyez vraiment et que vous y mettez du coeur et du travail, vous pouvez être surpris à quel point cette « idée » peut devenir la réalité.

Prank Call #7 – Le Graveur
Le Faux Band


Pour voir Alex Roof en show, cliquez ici! 



Produit par Alex Roof et Le Dude de ConneriesQc.