Le vrai stress du peigne

Le plus stressant dans l’épisode du peigne fut d’aller acheter du spraynet. Pas parce que j’ai peur du spraynet, mais je n’aime pas acheter des articles que je ne suis pas habitué d’acheter. Je fige considérablement lorsqu’il y a trop de choix d’un même item devant moi. Sérieux, y’existe 100 sortes de spraynet. Pour cheveux lisses, doux, secs, humides, frisés, colorés… ça m’a surprit de voir qu’il n’y en existait pas pour les gens qui n’ont pas de cheveux. Je ne savais pas lequel choisir, j’avais chaud et j’avais les mains moites comme la craque de fesses d’un plombier qui répare une toilette d’un 2 et demi d’Hochelaga pas climatisé en pleine canicule du mois de juillet.

Ça m’a rappelé l’été passé lorsque je suis allé acheter du lubrifiant anal dans un sexshop. Ce n’est pas ma comparaison avec la craque du plombier qui m’a rappelé ce souvenir, mais mon indécision face à choisir un produit que je ne connais pas trop.

L’été passé, j’ai acheté du lubrifiant parce que je suis conscient de la grosseur de mon oiseau et parce que je ne voulais pas briser ma blonde.

La petite bouteille d’environ 2 millilitres était 34,99$. J’ai trouvé ça cher, mais en même temps ce n’est pas le genre de truc que t’achètes en attendant un « spécial » ou en découpant des coupons rabais. Ni en allant au Costco en te disant « j’économise, mais on va être bon pour 10 ans! ». Alors j’ai payé, et j’ai quitté.

À la sortie du sexshop, il y avait un itinérant qui quêtait de l’argent. Je n’ai rien donné. Arrivé dans ma voiture, j’ai commencé à me sentir cheap. Parce qu’aussi ironique que ça puisse paraître, je venais de refuser de donner 2$ à un itinérant pour qu’il puisse manger, alors que mon portefeuille venait de cracher 40 piasses pour mettre ma blonde dans l’cul.

La vie a sûrement voulu me punir, car sur le chemin du retour, le char qui me suivait était distrait et il m’a rentré dedans à une lumière rouge.

Donc dans cette histoire, moi aussi je me suis fait défoncer le cul. Mais moi, c’était sans lubrifiant.

Cliquez ici pour voir l’épisode

Prank Call #6 – Le Garagiste
Le Poisson


Pour voir Alex Roof en show, cliquez ici! 



Produit par Alex Roof et Le Dude de ConneriesQc.